top of page

ROAD-TRIP | Ecosse | 12 jours



L’Ecosse est un pays merveilleux, apaisant, envoûtant. Des paysages spectaculaires, une nature brute, une ambiance mystérieuse. On s’y sent tellement bien, seul au monde dans ces grands espaces verdoyants. On n’en partirait plus. C’est une destination à faire au moins une fois dans sa vie, et un voyage très adapté aux enfants.


 

L’ECOSSE : UNE DESTINATION GENIALE AVEC LES ENFANTS

  • Vol rapide pour un dépaysement total

  • Décalage horaire de seulement 1h

  • Pays « SAFE », niveau hygiène et sécurité

  • Population bienveillante avec les familles

  • Sensation d’être seuls au monde un peu partout, donc on peut courrir et crier à souhaits

  • La nature dans toute sa splendeur : forêts, plages, lacs, animaux…

  • Transports variés pour le bonheur des enfants : train, bâteau…

  • Les légendes et traditions : Loch Ness, Harry Potter, Highland Games…


 

CARNET DE ROUTE


Road Trip de 12 jours en famille - Juillet 2019


JOUR 1 : Vol Nice-Edimbourg

JOUR 2 : Rencontre avec les macareux sur l'île de May

JOUR 3 : Sur les traces de la série "Outlander"

JOUR 4 : Balade avec les rennes du Cairngorms

JOUR 5 : A la recherche de Nessie sur le Loch Ness

JOUR 6 : Les plages de l'île de Lewis

JOUR 7 : Les phoques de l'île d'Harris

JOUR 8 : La fameuse île de Skye

JOUR 9 : Autour de Glencoe

JOUR 10 : Excursion à bord du Poudlard Express

JOUR 11 : Les Highland Games

JOUR 12 : Flânerie à Edimbourg



 


RECIT DU VOYAGE


JOUR 1 : On s’envole pour Edimbourg


Le jour tant attendu est enfin arrivé… les enfants sont surexcités ! C’est parti pour le décollage. Nous prenons notre vol à Nice, pour attérir 2h30 plus tard à Edimbourg. Nous récupérons la voiture de location et nous filons à Glenrothes pour avancer sur l’itinéraire et écourter le temps de route de la journée du lendemain.



 


JOUR 2 : Rencontre avec les macareux sur l’Ile de May

fre

Nous quittons Glenrothes pour nous rendre à Anstruther. Nous visitons ce petit port aux façades colorées, en attendant que la marée remonte et que nous puissions embarquer sur le May Princess à destination de l’île de May. Le vent est frais, on sort nos bonnets, écharpes et gants… mais certains Ecossais sont en fines bretelles !



C’est parti pour une traversée mouvementée… le vent souffle toujours ! La mer est un peu agitée, mais avec nos petits comprimés sublinguaux et en se concentrant bien pour regarder les vagues au loin, personne n’est malade !



Après presque 1h de ballotage, nous approchons enfin de l’île. Des petits phoques curieux sortent leurs têtes de l’eau pour nous observer, pendant que des centaines d’oiseaux pêchent devant notre hublot. Nous posons le pied à terre avec beaucoup d’excitation, malgré la pluie fine et le vent. Nous sommes prêt à rencontrer les macareux moines !



Après 2h30 de marche en compagnie des oiseaux, et de quelques lapins, nous repartons bien fatigués avec des souvenirs plein la tête. La mer, encore plus agitée qu’à l’aller, nous a fait passer un moment qu’on n’est pas prêt d’oublier, entre fou rire et inquiétude…


Nous avons adoré cette journée. On est tellement proche des oiseaux, c’est un enchantement pour les enfants ! Et le cadre est vraiment magnifique.


L’ excursion avec Anstruther Pleasure Cruises : Il faut réserver quelques mois à l ‘avance pour être sûr d’avoir une place. L’équipage est très sympathique. Pensez à prendre un peu d’homéopathie pour le mal de transports, la mer est souvent agitée en Ecosse. La traversée dure 1h (2h donc pour l’aller/retour). Le temps passé sur l’île varie selon la météo , entre 2h et 3h. L’équipage indique l’heure du retour sur une petite ardoise à l’intérieur du bateau. L’île n’est pas bien grande, mais on ne dispose pas d’assez de temps pour en faire tout le tour. Une carte des sentiers est fournie avec quelques points d’observations. Il n’est pas utile d’aller bien loin pour en voir sa grande beauté et tous les oiseaux qu’elle loge. Avec les enfants nous avons marché une bonne heure, après nous sommes restés à l’entrée de l’île pour observer plus en détails les macareux. C’était largement suffisant pour en prendre plein les yeux. La marche est très facile et sécurisée (on n’est pas obligé d’aller aux bords des falaises pour observer les oiseaux). On peut la faire avec un porte-bébé si le vent ne souffle pas trop fort. Nous avons vu une famille avec poussette, mais elle a dû rester à la cabane de l'entrée (d'où on peut voir quelques oiseaux) car le chemin n'est pas vraiment adapté aux petites roues.


 


JOUR 3 : Sur les traces de la série Outlander

fre

Il va s’en dire qu’il était impossible de visiter l’Ecosse, sans essayer de se rendre sur quelques sites de tournage de la série que Papa et Maman adorent : Outlander. Et ça tombait bien, car sur notre chemin vers Inverness, nous passions à deux endroits incontournables.


Avant d’y arriver, nous découvrons la région du Perthshire et ses belles forêts. Nous faisons un arrêt dans la Tay Forest, au bord du Loch Kinardochy. Un endroit paisible où sautillent les grenouilles…



Nous poursuivons notre chemin à travers ces magnifiques paysages verdoyants, et plus nous approchons du premier site de tournage, plus j’imagine toute l’équipe passer sur ces mêmes routes. Je suis excitée comme tout ! L’émotion est à son comble quand nous arrivons enfin à Craigh Na Dun… Nous montons la petite bute comme l’on fait les acteurs, et ne resistons pas à l’envie de tournoyer autour des pierres « fictives » (car bien sûr, ne vous attendez pas à les voir, elles n’existent pas). Le site de Craigh Na Dun, est une propriété privée. On nous laisse, gentillement et gratuitement entrer, mais bien sûr il faut respecter les lieux…



Il est temps de prendre notre repas du midi, nous cherchons donc un coin sympa où les enfants peuvent courrir. On ne pouvait pas rêver mieux : le Weller Poley Park à Kinloch Rannoch.



Nous reprenons la route vers le Highland Folk Museum. Une immersion dans la vie traditionnelle des Highlands et un plongeon dans la série (lorsque Claire aide les femmes d’un village à fixer de la teinture en chantant). On apprend la fabrication de la farine, la construction d’une charpente… On retourne à l’école pour faire quelques lignes à la plume, on achète des bonbons dans une boutique d’Antan, et on carresse les moutons « Black Face » et les adorables vaches écossaisses aux longues franges, les « Highland Cow ». Un très bon moment !




 

JOUR 4 : Randonnée avec les rennes du Cairngorms

Nous commençons la découverte de ce magnifique parc en se rendant au Cairngorm Reindeer Herb. Une petite marche accompagnée par des guides nous attend, pour rencontrer les rennes réintroduits en 1952.


Après un petit quart d’heure de balade, nous arrivons sur un plateau où nous sommes déjà attendus… Les rennes savent que chaque jour des visiteurs viennent les gâter d’avoine et autres céréales, alors ils font le chemin avec nous… so fun !



Après ce moment magique, notre petit bout a besoin d’une sieste. Nous en profitons pour rouler et prendre un peu de hauteur afin d’admirer le splendide paysage.



Nous rejoignons à présent, le Loch an Eilein pour en faire le tour à pieds. Une promenade revigorante de 2h, avec des arbres immenses qu’on a envie de câliner, des sols recouverts de mousses et de fougères d’un vert presque fluorescent. On peut voir des écureuils, des oiseaux, des libellules, des canards… 




The Cairngorm Reindeer Herb : Vous pouvez faire une randonnée par vos propres moyens et espérer rencontrer des rennes. Avec les enfants, nous voulions nous assurer d’en voir, c’est pour celà que nous avons préféré partir avec des guides. Il n’est pas possible de réserver l’excursion à l’avance. Le centre ouvre à 10h et le premier départ se fait à 11h. Assurez vous d’y aller à l’avance pour avoir une place. Les guides sont supers sympas. La marche est facile et vraiment pas longue, on peut la faire avec les enfants et bébés en portage. Le cadre était merveilleux, et la rencontre avec les rennes magiques ! On a pu les nourrir et les caresser. Ce sont des rennes qui vivent en liberté dans le parc du Cairngorms mais ils sont habitués aux visites donc ils viennent volontiers jusqu’à l’homme et repartent quand bon leur semble… On a pu les voir pendant 30 min environ (le temps de vider les sacs de céréales, après nous n’étions plus intéressants pour eux lol). Au point d’accueil du centre il y a un paddock avec des rennes, si vous voulez en voir sans marcher (mais bon c’est beaucoup moins intéressant). Et il y a un petit atelier pour les enfants, où ils peuvent fabriquer un serre tête de renne en autonomie (ils ont adoré). On peut voir la cabane du père noël et les colliers de chacun de ses rennes. A quelques mètres de ce centre il y a un visitor center avec une grande cafétéria et des toilettes.


 


JOUR 5 : A la recherche du monstre du Loch Ness

fre

Nous commençons cette journée par la visite du Loch Ness Centre and Exhibition, pour comprendre le mystère du monstre du Loch Ness. Puis nous partons sur les rives du lac pour essayer de le voir. Les garçons sont à l’affût avec leurs jumelles… mais pas de Nessie en vue ! On file visiter le Urquhart Castle pour essayer encore un peu de l’apercevoir !



Autour du Loch Ness : Les rives du Loch Ness ne sont pas faciles d’accès. On trouve quelques parking le long de la route avec des escaliers pour y accéder. Le Loch Ness Centre and Exhibition est intéressant. On nous explique les recherches menées au cours des années pour trouver le monstre et envisager son existance, avec des films dans différentes salles. C’est assez bien fait, on est dans le noir, il y a des jeux de lumières, des objets à toucher et à regarder. Il y a des sous-marins, des photos du monstre, on peut aussi écouter tous les témoignages. Les enfants ont beaucoup aimé. C’est un bon moyen de les mettre dans le bain avant d’explorer le lac. Concernant le Urqhuart Castle, on vous avoue qu’on déteste les endroits surpeuplés de touristes, et là bas c’est vraiment la grande invasion ! On y est allé surtout pour faire durer le plaisir avec les enfants, tellement heureux d’observer le lac pour trouver Nessie. C’est depuis le château qu’on a la meilleure vue…


Nous reprenons la route en direction de Ullapool. De magnifiques paysages défilent devant nos yeux ! Ce soir nous quittons le continent pour rejoindre les îles de Lewis & Harris.




Nous flânons sur le joli port d’Ullapool, en attendant d’embarquer sur le ferry. Des bateaux aux couleurs chaleureuses, des montagnes à l’horizon, ce petit port est vraiment magnifique !




Nous regardons l’arrivée du Caledonian MacBrayne au port. Nous montons à bord tout excité ! Après un bon repas en regardant le magnifique paysage, nous nous concentrons sur les vagues car la mer est encore agitée. Au loin nous apercevons un dauphin qui fait quelques sauts. Et pendant que nous observons les énormes méduses qui flottent à côté du bateau, voilà qu’un aileron fait surface au dessus d’une ombre énorme… serait-ce un requin pèlerin ?




Conseils avant d’embarquer : Faites quelques provisions, car sur Lewis & Harris il n’y a vraiment pas grand chose… c’est la natuuuuuuuure ! L’embarquement sur le ferry se fait 45min avant, ne soyez pas en retard ! Sur le bateau il y a des transats ou des tables. On peut apporter son pique-nique. Sinon il y a la cafétéria, bonne et abordable, qui permet de faire passer un moment (la traversée dure plus de 2h30). Le temps passe relativement vite car on est captivé par le paysage. C’était un chouette moment ! N’oubliez pas de prendre un peu d’homéopathie, car la mer change vite…


 


JOUR 6 : L’île paradisiaque de Lewis

fre

Ce matin, un beau soleil nous sort du lit et nous donne envie de faire un pique-nique pour le petit déjeuner. Nous voilà parti sur les routes, pour trouver un coin sympa !



Nous nous installons alors, faisant dos aux collines verdoyantes, où dans un petit étang barbotent quelques oies sauvages. Et face à nous, s’étend la sublime Garry Beach. Les dunes de sable sont recouvertes de pelouse, de fleurs et de nombreux terriers de lapins que l’on peut voir gambader autour de nous.



Nous reprenons la route en direction des sites de pierres mégalithiques. Nous visitons le site de Callanish Stones Circle, puis celui de Standing Stones (qui a inspiré le dessin animé "Rebelle" de Disney). Le cadre est fantastique…




Nous poursuivons la découverte de cette merveilleuse île. Ici les dunes de fleurs cachent des trésors… La spectaculaire Reef Beach !




Sur la route nous découvrons Cliff Beach



On s’installe rapidement dans le pod que nous avons réservé pour la nuit, et on file jouer dans le sable de la belle Mangersta Beach, avant que le soleil ne se couche.




 

JOUR 7 : Face à face avec les phoques de l’île de Harris

fre

Ce matin nous prenons la route pour découvrir l’île d’Harris, où chaque virage est un spectacle !




La pluie nous suit depuis notre départ, et le brouillard persiste toujours quand nous arrivons sur Luskentyre Beach. Nous la découvrons donc dans une atmosphère mystérieuse qui ne gâche en rien sa beauté !